Recrutement de la sureté nationale

Références législatives et / ou réglementaires

Loi n° 70 du 6 août 1982, portant statut général des forces de sécurité intérieure telle que modifiée et complétée par la loi n° 2000-58 du 13 juin 2000.

Décret n° 2006-1160 du 13 avril 2006, portant statut particulier des agents du corps de la sûreté nationale et de la police nationale, modifié par le décret n° 2011-1260 du 5 Septembre 2011.

Décret n° 2006-1166 du 13 avril 2006, fixant les cycles de formation des agents des forces de sûreté intérieure relevant du ministère de l'intérieur.

Recommandations importantes :

Seuls sont acceptés les dossiers de candidature transmis par le biais des postes de la police ou de la garde nationale du lieu de résidence et dans les délais prescrits.

Le candidat doit avoir (20) ans au minimum à la date du recrutement au corps de la sûreté nationale et de la police nationale (tous les grades).

Conditions générales spécifiques au candidat:

Jouir de la nationalité tunisienne, en respectant toute formes de restrictions mentionnées dans le code de la nationalité tunisienne.

Jouir des droits civiques et avoir une bonne moralité.

L'approbation du Ministre du l’Intérieur quant à sa candidature.

Avoir la capacité d'exercer les fonctions de jour comme de nuit, sur tout le territoire de la république.

Avoir une acuité visuelle d'au moins 15/20 pour les deux yeux avant correction.

Avoir une taille minimale de 1,70 m pour les hommes et de 1,65 m pour les femmes.

Avoir les conditions d'aptitude physique exigées pour exercer ses fonctions.

Etre reconnu médicalement indemne de toute maladie contagieuse ou cancéreuse ou maladie mentale ou être définitivement guéri de ces maladies.

Conditions spécifiques à chaque grade:

- Commissaire de police:

Etre titulaire d'une maîtrise ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de trente (30) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Officier de police:

Etre titulaire du diplôme de technicien supérieur ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme, à caractère technique du premier cycle de l'enseignement supérieur ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l' âge de vingt cinq (25) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Officier de police adjoint:

Etre titulaire du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt quatre (24) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Inspecteur de police:

Doit avoir accompli la quatrième année de l'enseignement secondaire, selon la législation en vigueur, ou la septième année de l'enseignement secondaire, selon l'ancien régime de l'enseignement, ou titulaire d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt quatre (24) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Lieutenant:

Etre titulaire du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt deux (22) ans, au premier janvier de l'année du concours.

Doit avoir accompli, avec succès, un cycle d’études supérieures d'une durée minimale de cinq (05) années après le baccalauréat, dans l'une des spécialités techniques.

Participer, avec succès, à un concours externe sur épreuves.

Ne pas dépasser l'âge de trente (30) ans, à la date du premier janvier de l'année du concours.

- Sous-lieutenant:

Etre titulaire d'une maîtrise ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de trente (30) ans au premier janvier de l'année du concours.

- Brigadier:

Etre titulaire du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent ou d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt quatre (24) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Gardien de la sûreté:

Doit avoir accompli la quatrième année de l'enseignement secondaire, selon la législation en vigueur, ou la septième année de l'enseignement secondaire, selon l'ancien régime de l'enseignement, ou titulaire d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt quatre (24) ans, au premier janvier de l'année du concours.

- Caporal:

Doit avoir accompli la neuvième année de l'enseignement de base, ou être titulaire d'un diplôme de formation homologué, correspondant à ce niveau.

Participer, avec succès, à un concours, sur épreuves, pour l'entrée à l'école.

Ne pas dépasser l'âge de vingt deux (22) ans, au premier janvier de l'année du concours.

Pièces à fournir

Première étape au moment du dépôt du dossier:

Une demande de candidature au nom de Monsieur le Ministre de l'Intérieur.

Une copie de la carte d'identité nationale.

Une copie de l'attestation scolaire ou l'attestation de formation homologuée accompagnée si nécessaire d'une attestation d'équivalence pour les diplômes étrangers.

Une photo d'identité récente (moins d'une année).

Cinq enveloppes timbrées portant l'adresse personnelle du candidat.

Deuxième étape: après avoir réussi les épreuves préliminaires, compléter les documents suivants :

Un extrait du casier judiciaire datant au plus d'une année.

Une copie attestée conforme à l'original de l'attestation scolaire ou de formation homologuée.

Un extrait de naissance datant au plus d'une année.

Et toutes autres pièces mentionnées par l'avis de recrutement.

Lieu du dépôt du dossier

Poste de la police ou de la garde nationale territorialement compétent (selon ce qui est indiqué sur la carte d'identité nationale).

Etapes de la prestation

Dépôt du dossier de candidature auprès du poste de la police ou de la garde nationale territorialement compétent

Le dossier sera transmis par la voie hiérarchique à la direction générale de la formation (direction des recrutements) qui se charge du reste des procédures mentionnées par l'avis de recrutement.