Arrestation de 3 africains en possession de documents falsifiés

Lors du contrôle d’une voiture de louage dans la région de Ben Guerdane-gouvernorat de Médenine hier, voiture qui venait du nord et allant au sud, trois personnes d’origine africaine suspectés ont présenté des cartes délivrées par le haut commissariat pour les réfugiés.

En les déférant à la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Ben Guerdane, il s’est avéré que les papiers d’asile étaient falsifiés, et qu’ils les ont reçus via Messenger de la part d’un individu d’origine africaine qui vit en Europe. Ils sont déjà entrés dans notre pays illégalement via l’aéroport international Tunis Carthage et se sont déplacés à Ben Guerdane en vue de passer en Libye pour tenter d’émigrer clandestinement en Italie. Mais ils ont été interpellés par les unités de la garde nationale le 30 octobre 2016. Des rapports judiciaires pour « participation à une organisation pour l’émigration clandestine » ont été enregistrés à leur encontre, et ils ont été libérés sur instructions du ministère public à Médenine.

En contactant le croissant rouge à Médenine et le représentant du haut commissariat pour les réfugiés, ils ont certifié que les deux individus n’étaient pas enregistrés chez eux. En coordination avec le parquet, ils ont été mis en garde à vue, une enquête judiciaire pour falsification et détention de faux a été ouverte.

  • Nombre de vues:
  • (4191)

Actualités de la garde nationale