Démantèlement d’une cellule terroriste composée de 7 takfiris, connectée à la cellule d’El M’nihla et les éléments liquidés à Ben Guerdane

La brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Ettdhamoun-gouvernorat de l’Ariana a réussi, en coordination avec la direction des renseignements et recherches de la garde nationale à l’Aouina et dans une opération proactive, à démanteler une cellule terroriste composée de 7 takfiris qui ont juré allégeance à « DAESH », et qui ont planifié et entrepris d’infiltrer le territoire libyen. Deux membres de la cellule ont été arrêtés par la brigade de la garde maritime à Zokra-gouvernorat de Médenine alors qu’ils essayaient de franchir illégalement les frontières tuniso-libyennes pendant la nuit (pour rejoindre les rangs de l’organisation DAESH dans la ville de Syrte afin de participer à un entrainement sur les armes puis revenir en Tunisie commettre des attentats terroristes en représailles à la liquidation des terroristes éliminés lors de l’attaque de Ben Guerdane).

Certains des membres de la cellule sont en relation avec les éléments éliminés par les unités de la garde nationale à M’nihla durant le mois de mai 2016, et d’autres terroristes recherchés ou en fuite en Libye, ainsi que des terroristes éliminés durant l’attaque de Ben Guerdane.

Ils ont tous été mis en garde à vue après consultation du parquet.

  • Nombre de vues:
  • (15562)

Actualités de la garde nationale