Sidi Ali Ben Aoun-Sidi Bouzid/Les unités de la garde nationale démasquent une cellule terroriste takfiri et arrêtent deux membres qui projetaient d’attaquer des patrouilles sécuritaires

Des informations recueillies par la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Sidi Bouzid, à propos d’une cellule takfiri qui opère dans la délégation de Sidi Ali Ben Aoun-gouvernorat de Sidi Bouzid, ont permis à la brigade mentionnée d’arrêter l’un des membres, qui, interrogé, a avoué être actif dans cette cellule, et a ajouté qu’il a été recruté par l’un des membres qui lui aussi a reconnu les faits après une descente effectuée à son domicile.

Les deux membres ont également reconnu avoir juré allégeance au groupe terroriste « DAESH », et qu’ils avaient projeté de rejoindre les groupes terroristes en fuite dans les montagnes. Ils ont à plusieurs reprises surveillé des patrouilles sécuritaires opérant dans la délégation de Sidi Ali Ben Aoun en vue de les attaquer.

Les suspects ont été mis en garde à vue et l’enquête se poursuit après consultation du parquet. 

  • Nombre de vues:
  • (17170)

Actualités de la garde nationale