Détails de l’agression des deux officiers de la sûreté nationale

A 08.14 du 1er novembre 2017, deux officiers de la police de la circulation ont été agressés par le dénommé « Zied Ben Salem Gharbi » né 1992.

Le suspect a surpris les deux officiers de la police de la circulation alors qu’ils faisaient leur devoir qui consistait à faciliter la circulation. Le commandant « Riadh Barrouta » fut poignardé au cou, le capitaine « Mohamed Ayadi » a seulement été blessé au front.

 

Les unités des forces de l’ordre présentes sur les lieux ont entrepris de prendre les mesures adéquates vu que le suspect a essayé d’agresser un troisième agent. Il fut maitrisé sans usage de balles réelles afin de protéger la vie des citoyens vu que l’agression a eu lieu à une heure de pointe.

En coordination avec le parquet au pôle judiciaire antiterroriste, l’unité nationale de recherches en crimes terroristes, crimes organisés et crime touchant à la sécurité du territoire a été chargé de mettre le suspect en garde et d’ouvrir une enquête dans cette affaire.

Le ministère de l’intérieur félicite tous les cadres et agents de sécurité qui ont participé à traiter cette affaire d’agression. Il complimente également les citoyens  pour avoir transporté rapidement l’officier blessé à l’hôpital ou il a été opéré et est toujours en soins intensifs.

Le ministère de l’intérieur remercie par ailleurs le staff médical et paramédical dans les hôpitaux de La Rabta et Charles Nicolle dans la capitale pour les efforts qu’ils ont fourni afin de soigner les deux officiers blessés.

Le ministère rappelle à tous les citoyens la nécessité de soutenir les deux institutions sécuritaire et militaire dans leur lutte contre le terrorisme et d’appuyer leurs efforts dans ce sens.

  • Nombre de vues:
  • (12382)

Communiqués