Commémoration du décès de membres des forces de l’ordre dans des attentats terroristes.

Le 23 octobre 2013, un groupe parmi l’élite des officiers et agents de la garde nationale tombaient en martyrs à Sidi Ali Ben Aoun dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, et sont :

-Le lieutenant-colonel « Imed Hizi ».

-Le commandant « Socrate Cherni ».

-Le lieutenant « Anis Salhi ».

-Le lieutenant « Tahar Chebi ».

-L’adjudant-chef « Mohamed Marzouki ».

-L’adjudant « Ridha Mnasri ».

Le même jour en 2014 tombait également l’adjudant qui faisait partie de l’unité spéciale à la garde nationale « Achraf Ben Aziza », tué lors de l’opération menée contre un groupe de terroristes retranchés dans une maison à Dawar Hicher dans la délégation de Oued Ellil au gouvernorat de Manouba.

Le ministère de l’intérieur prie pour la paix des âmes de ses martyrs ainsi que ceux des institutions sécuritaires et militaires et tous les martyrs de la nation, martyrs qui ont donné leurs vies pour notre chère patrie. Le ministère réaffirme l’obstination des sécuritaires des différents corps à poursuivre la guerre contre le terrorisme en reconnaissance aux sacrifices de leurs collègues pour la sauvegarde de la nation.

Le ministère réitère également son souci de fournir l’encadrement social nécessaire aux familles des martyrs.

 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus ».

 Allah, Le Très Grand, a dit vrai

  • Nombre de vues:
  • (4459)

Actualités de la garde nationale