Communiqué/Lutte contre l’émigration clandestine.

Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine terrestre et par la mer, les unités de la garde nationale ont enregistré, le 18 octobre 2017, les résultats suivants :

Interpellation par une patrouille de la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Sfax à la station de transport des voyageurs « Loud », d’un habitant de la région de Ktifa Sidi Ghrib dans la délégation de Mahres. Interrogé il a reconnu avoir l’intention de se déplacer dans l’île de Kerkennah pour participer à une tentative d’émigration clandestine par la mer vers l’Italie.

La même brigade a arrêté, dans la même journée, deux personnes âgées de 22 et 26 ans, habitant la ville de Sousse. Elle a saisi chez eux une somme d’argent en monnaie tunisienne, et en les interrogeant ils ont reconnu avoir l’intention de participer à une tentative d’émigration clandestine par la mer vers l’Italie.

Une patrouille relevant du poste de la garde nationale à Nakta dans le gouvernorat de Sfax a arrêté 5 individus âgés de 25 à 32 ans originaires du gouvernorat de Gabes. Une somme d’argent en monnaie tunisienne a été saisie chez eux, et après interrogatoire, ils ont reconnu projeter de participer à une tentative d’émigration clandestine vers l’Italie en partant des côtes de la ville de Sfax.

Un individu recherché (habitant la région d’El Amra) a été arrêté par une patrouille de la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Jbeniana dans le gouvernorat de Sfax. Il est recherché pour « formation d’une organisation pour aider les personnes à émigrer clandestinement, vol avec agression ».

La brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Manouba a mis en garde à vue un habitant de la région de Dawar Hicher pour motif de « formation d’un gang pour l’émigration clandestine ». Il est accusé d’avoir recruté 6 personnes habitant Tunis (dont une jeune fille) pour participer à une tentative d’émigration clandestine vers l’Italie en partant des côtes du gouvernorat de Sfax.

Les unités des frontières à la garde nationale de Ben Guerdane dans le gouvernorat de Médenine ont interpellé, près de la ligne frontalière entre la Tunisie et la Libye, deux individus (subsahariens) franchissant illégalement la frontière libyenne pour entrer dans le territoire tunisien.

Après consultation du parquet, les unités de la garde nationale ont été chargées de prendre les mesures nécessaires à l’encontre de ces personnes.

  • Nombre de vues:
  • (6029)

Actualités de la garde nationale