Sfax et Mahdia/Mise en échec de plusieurs tentatives d’émigration clandestine par la mer.

Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine par la mer, les unités de la garde nationale ont enregistré, le 16 octobre 2017, les résultats suivants :

 

Mahdia :

Interpellation par des patrouilles relevant du secteur maritime de la garde nationale à Mahdia au niveau des côtes de la zone touristique, de 6 individus originaires de Manouba qui projetaient de participer à une tentative d’émigration clandestine par la mer.

Une patrouille commune des postes de la garde maritime d’Echaba et de la sûreté publique de Maloulech ont arrêté 8 personnes dans la forêt avoisinant la plage. Ils se préparaient à émigrer clandestinement par la mer.

La brigade de recherches judiciaires à la garde nationale à Mahdia a mis en garde à vue l’un des habitants de la région (organisateur d’émigration clandestine) pour motif de « formation d’un gang pour permettre l’émigration clandestine ».

 

 

Sfax :

Une patrouille du poste de la garde nationale d’El Amra a arrêté 10 personnes sur la plage. Interrogés ces personnes ont reconnu avoir embarqué des côtes de Sidi Mansour en compagnie d’autres clandestins mais la barque utilisée dans la tentative d’émigration clandestine est tombée en panne ils ont alors regagné la plage.

Deux individus habitant Jbeniana ont été arrêtés par une patrouille relevant de la brigade de recherches et investigations de la garde nationale. Ils sont recherchés par ladite brigade pour « formation d’un gang qui organise les tentatives d’émigration clandestine par la mer».

Le parquet a chargé les unités de la garde nationale de poursuivre les investigations et de prendre les mesures nécessaires à l’encontre de ces personnes.

 

  • Nombre de vues:
  • (2774)

Actualités de la garde nationale