Communiqué

Le 10 avril 2017, la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Ennfidha a démantelé une cellule takfiri composée de 3 membres âgés de 21 à 25 ans et originaires de la région de Kendar dans le gouvernorat de Sousse.

En les interrogeant, ils ont déclaré adopter la pensée takfiri. Il s’est avéré qu’ils sont en contact, via facebook, avec d’autres takfiris dans le pays et un terroriste qui fait partie de « DAESH » en Syrie. Ils avaient l’intention de rejoindre les groupes terroristes dans les zones de tension.

Après consultation du parquet, tout le groupe a été mis en garde à vue, une enquête judiciaire pour « suspicion d’adhésion à une organisation terroriste et communication avec des terroristes en fuite en Syrie » a été ouverte à leur encontre.

  • Nombre de vues:
  • (7879)

Actualités de la garde nationale