Communiqué

Le 2 mars 2017,  la brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Gabes a démantelé une cellule takfiri composée de 3 membres âgés de 24 à 28 ans.

Interrogés, ils ont reconnu adopter la pensée takfiri et avoir été actifs auparavant au sein de l’organisation prohibée « Les partisans de la Chariaa ». Ils prônent les opérations terroristes menées par l’organisation « DAESH » et incitent à commettre des actes terroristes et traitent les agents de la sécurité de « mécréants », ainsi que l’état qu’ils appellent à abolir pour instaurer le régime de « l’état du Khalifat ». Ils sont également en contact avec des terroristes qui se trouvent dans les zones de trouble.

Après consultation du parquet, la brigade en question a été chargée de mettre en garde à vue les membres de la cellule, d’ouvrir une enquête judiciaire à leur encontre pour motif de « suspicion d’adhésion à une organisation terroriste » et de les transférer au pôle judiciaire antiterroriste.

  • Nombre de vues:
  • (16000)

Actualités de la garde nationale