Teboulba-Monastir/Démantèlement d’une cellule takfiri en relation avec des membres à l’étranger et qui reçoit des mandats postaux internationaux

La brigade de recherches et investigations de la garde nationale à Teboulba dans le gouvernorat de Monastir a réussi à démanteler une cellule takfiri composée de 4 membres qui opèrent dans les villes de Moknine dans le gouvernorat de Monastir et Mahres dans le gouvernorat de Sfax, et qui sont en relation avec un takfiri résident à l’étranger.

La brigade en question avait au début arrêté deux membres de la cellule agés de 30 et 36 ans dans la délégation de Moknine. En les interrogeant, ils ont reconnu communiquer via l’application « Telegram » pour échapper à la surveillance policière. L’un des deux a également reconnu être en contact avec un autre takfiri originaire de Moknine et qui réside dans un pays arabe. Ce dernier l’a chargé d’envoyer un mandat à un takfiri résident à Mahres dans le gouvernorat de Sfax, âgé de 29 ans et que les agents ont pu identifier et arrêter. Par la suite, un quatrième membre âgé de 32 ans et qui est chargé de donner des cours dans un atelier de réparation de tracteurs à Moknine fut arrêté.

Après consultation du parquet, tous les membres du groupe ont été mis en garde à vue, une enquête judiciaire pour « suspicion d’adhésion à une organisation terroriste » a été ouverte à leur encontre et ils ont été transférés au pôle judiciaire antiterroriste.

  • Nombre de vues:
  • (15504)

Actualités de la garde nationale